Maison de retraite ou résidence sénior :avantages et inconvénients

Maison de retraite ou Résidence sénior : avantages et inconvénients

Pour répondre à la question « Maison de retraite ou résidence sénior, que choisir? », passons en revue les avantages et inconvénients de ces deux logements pour personnes âgées. En France, on dénombre pas moins de 11 000 établissements du type maison de retraite ou résidence sénior. Choisir l’une d’entre elles s’avère parfois compliqué, tant elles sont nombreuses et les offres souvent très similaires.

Afin de comparer ces deux types d’établissements pour séniors, nous allons passer au crible plusieurs critères. La cible, le lieu de vie, les services, les prestations médicales et le tarif.

 

Maison de retraite ou résidence sénior s'adressent-elles aux mêmes séniors?

Les maisons de retraite s’adressent à des personnes âgées dépendantes et non autonomes. Ces séniors ont d'ailleurs très souvent besoin de soins permanents et définitifs. de plus, ces établissements, privés ou publics, sont en mesure de répondre à un grand nombre de pathologies. Qu'elles soient liées à la vieillesse ou non.  Grâce à la présence de nombreux dispositifs médicaux et d’un personnel médical très actif, ils sont un lieu adapté à la fin de vie.

Les résidences séniors, quant à elles, sont destinées des personnes âgées dépendantes ou non, mais toujours autonomes. Cependant, certains résidents ont parfois besoin d’être soutenus et aidés dans les petites tâches de la vie quotidienne (toilette, administratif, réservation de billets, livraison de médicaments, suivi du parcours de santé, gestion du courrier ...). C’est ce que proposent les résidences séniors. Hubert Rouy, fondateur des Villas Médicis ne cessait de répéter « A la Villa, tout est proposé, rien n’est imposé ».

On dénombre actuellement pas moins de 7 200 Ehpad (dont 43% sont publics) en France, ce qui représente près de 600 000 personnes âgées. Les maisons de retraite sont donc de loin la solution d’hébergement la plus plébiscitée par les Français. Mais est-ce pour autant la plus adaptée aux besoins des Français quand on sait que seules 20% des personnes âgées de plus de 85 ans sont en situation de dépendance ? Maison de retraite ou résidence sénior, la question se pose alors vraiment !

Qui peut habiter en résidence senior ? Tout le monde

Le lieu de vie, quelle différence entre maison de retraite ou résidence sénior ?

Il est difficile de comparer ces deux établissements, tant ils sont différents.

Le premier, la maison de retraite, est structuré autour de chambres médicalisées et individuelles. On y trouve des espaces communs qui accueillent des activités créatives, culturelles ou intellectuelles. Une cantine fournit des repas en continu qu’elle adapte le plus souvent aux contraintes liées à la vieillesse. L’entrée en maison de retraite s’effectue encore trop souvent en urgence, quand l’état de la personne âgée décroit et que la famille ou le médecin s’en inquiète. C’est donc malheureusement trop souvent un choix subi et non voulu par la personne âgée elle-même.

Le second, la résidence sénior, est composé d’appartements meublés et équipés, du studio au T3 la plupart du temps. Les loisirs sont plus nombreux et diversifiés. Des activités physiques (piscine, spa, salle de sport, vélos …) sont proposées quotidiennement. Parfois même, un salon de coiffure et un spa peuvent être présents, comme c’est le cas dans les Résidences Services Séniors Villas Médicis. La majorité d’entres elles ont un vrai restaurant, ouvert en pension complète ou demi-pension selon les établissements. Ces établissements sont ouverts aux personnes seules ou en couple, sans limite d’âge qui cherchent un lieu sécurisé avec une équipe disponible en cas de souci. C’est donc bien souvent les séniors eux-mêmes qui font la démarche de changer et qui choisissent leur futur lieu de vie pour une retraite paisible et joyeuse.

Indépendance et Autonomie Résidence Séniors

Et la question médicale dans tout cela?

Les maisons de retraite sont parfaitement appropriées pour dispenser de nombreux type de soins. Qu’ils soient liées à la vieillesse ou non. La présence d’un personnel médical nombreux (médecins, infirmières, kinésithérapeute etc…) permet d’accueillir des séniors présentant de grosses pathologies, bien trop lourdes pour être soignées à domicile sans faire courir un risque à la personne âgée. Leurs relations très étroites avec les hôpitaux leur permet d’ailleurs d’assurer la prise en charge rapide du patient en cas de complication.

Qu’en est-il des résidences services qui mettent surtout en avant l’autonomie de leur résidents ? Maison de retraite ou résidence sénior quand on est en fauteuil roulant ou déambulateur ? Quand on a besoin de soins en particulier, comme des soins de suite par exemple ? Les deux sont possibles car les résidences sénior sont elles aussi tout a fait aptes à accueillir ces personnes.

En effet, la vie dans une résidence sénior est tout a fait compatible avec une diminution de l’autonomie. Grâce à la présence d’un personnel compétent, la résidence sénior peut mettre en place, de manière progressive ou temporaire, des aides à domicile, SAP, aide au lever, au déplacement, … L’infirmière coordonnatrice présente sur place est en charge du suivi de votre parcours de santé.

  • Accompagnement pour la gestion des rendez-vous médicaux
  • Mise en place d’une hospitalisation à domicile
  • Livraisons des médicaments
  • Aide à la mise en place et au choix d’ « aides techniques »

Il ne s’agit donc plus de choisir entre maison de retraite ou résidence sénior, car tout dépend de l’état de santé du sénior en question.

Résidence services senior, un service adapté à chaque personne, mains tenant une autre main

Maison de retraite ou résidence sénior, que comprend le tarif ?

L’avantage d’une maison de retraite est qu’elle prend en compte dans son prix le tarif hébergement et le tarif dépendance. Le prix d’une résidence sénior, quant à elle, ne comprend que le tarif hébergement, auquel s’ajoutent des services (restauration, santé, loisirs..). Pour une personne qui n’a pas besoin d’une prise en charge médicale permanente, le choix d’un Ehpad peut s'avérer être un mauvais calcul financier. En 2018, le prix médian d’une chambre dans une maison de retraite (Ehpad) s’élève à 1 977 euros par mois, d’après la Caisse nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA). Des chiffres qui passent du simple au double selon le département concerné, et qui restent souvent plus chers qu’un studio dans une résidence sénior.

Gros point positif pour la résidence sénior qui propose, quant à elle, des services en complément du loyer. Parce que l’on n'a pas les mêmes envies tout au long de l’année. Car il se peut qu’on perde peu à peu son autonomie. Parce qu’on peut être momentanément hospitalisé. Les besoins évoluent, et avec eux les services. Ainsi, vous ne payez que ce dont vous avez besoin, au moment où vous en avez besoin.

 

La question n’est alors pas : "maison de retraite ou résidence sénior ?". Car cela dépend principalement de votre état d’esprit et de vos besoins de soins médicaux. Le choix sera alors celui de l’établissement qui s’adapte le mieux à votre situation.

Finalement, tout est question de point de vue. Selon Henri Matisse « On ne peut s'empêcher de vieillir, mais on peut s'empêcher de devenir vieux”.

cookie
Défilez vers le bas
Pour en voir plus